Soltanus Acoustics

EURIDICHE S

2.890 €

Casque électro-statique ouvert haut de gamme.
Sur commande.
À découvrir à l'auditorium ou par un prêt à domicile.

Zoltan Mikovity est un véritable magicien de la technologie électro-statique. Bien plus connu en Amérique du Nord qu’en Europe, sa marque - Soltanus Acoustics, ne propose qu’un seul modèle de panneaux, les Virtuoso. Un seul modèle qui peut se targuer d’être le premier et le seul au monde à se passer d’un filtre Crossover. Côté casques, Soltanus Acoustics offre une gamme étendue d’écouteurs et d’électroniques dédiées, déclinant la technologie électro-statique comme personne car dans ce domaine aussi, on reconnaît l’infatigable propension de Zoltan Mikovity à repousser les frontières du possible. 

Son point de départ est que les e-stats sont incomparables dans les médiums et les aigus, mais chétifs dans la région des graves. Zoltan crée alors un casque aux spécifications démentielles (diamètre et finesse des membranes, puissance des Stators) pour amener la profondeur et l’impact qui font tant défaut à cette technologie. Du côté des électroniques, les maillons Soltanus Acoustics ne sont pas à court de surprises non plus. En effet, le monde des casques électrostatiques est un monde élitiste. Les e-stats nécessitent un amplificateur dédié plus couramment appelé « Energizer » en raison du fonctionnement en tension de ce type de casques. Les casques Euridiche de Soltanus Acoustics poussent un cran plus loin l’élitisme puisque leur fonctionnement nécessite une tension efficace (Maximum Output Voltage) supérieure à 600 Vrms quand les casques à la norme Stax mobilisent plutôt 380 à 450 Vrms. Bref, seuls les amplificateurs Soltanus Acoustics peuvent amplifier les casques de la marque. Toutefois, Zoltan Mikovity a mis au point des solutions d’amplification incroyablement versatiles pour que ses propres exigences techniques puissent contenter les fans de l’écoute au casque… de tous les casques. 

Ainsi, les amplificateurs Fortissimo et Mezzoforte permettent l’écoute des casques Soltanus mais aussi, celle des casques aux spécifications Stax via la connectique Stax Pro, ainsi que les casques électrodynamiques et planar-magnétiques (sorties 6.35 ou XLR4 à la demande). Vous avez bien lu : mise à part une petite poignée de casques aux technologies très particulières (comme le Raal Requisite SR1-a), toute la production mondiale peut être drivée par les amplificateurs Soltanus Acoustics. Le Fortissimo est le plus polyvalent des amplificateurs Soltanus Acoustics puisque, non content de proposer 3 types de sorties casque, il peut aussi driver des enceintes (20 Watts par canal). Le Mezzoforte est, quant à lui, un amplificateur-casque et un adaptateur actif. Vous pourrez l’utiliser en toute autonomie ou connecté à un amplificateur pour enceintes. Enfin, l'adaptateur actif assure la seule fonction d’adaptateur pour l’écoute des casques électro-statiques (type Stax et casques Soltanus Acoustics) depuis un amplificateur pour enceintes.

Le nouvel Euridiche S est un casque qui va secouer le monde des électrostatiques. Il n'y a tout simplement aucun équivalent à ce casque électrostatique peu importe le prix, et ce vide est abyssal si l'on considère le prix de l'Euridiche S. À moins de 3000€, ce casque est tout bonnement providentiel. L'Euridiche S est une évolution majeure de l'Euridiche, modèle auparavant le plus haut de gamme de Soltanus Acoustics et que nous connaissons parfaitement chez Headonist. Bien des choses ont évolué entre les 2 générations de casques et la toute dernière itération va ravir les fans de l'écoute au casque car l'Euridiche S est désormais accessible à toutes personnes ayant déjà un energizer pour  Stax ou casques répondant à leurs normes. Vous comprenez désormais pourquoi ce nouveau modèle est affublé du suffixe "S". C'est une évolution majeure car jusqu'à une date récente, les casques Soltanus Acoustics ne pouvaient être pilotés que par un énergizer aux capacités monstrueuses, ce qui rendaient d'ailleurs leur achat encore plus élitiste. Il fallut près de 2 ans à Zoltan Mikovity pour que son casque le plus haut de gamme puisse adopter les normes standards des énergizer. En plus d'une réforme technique en profondeur, l'Euridiche S a gagné en confort en perdant du poids (plus de 100 gr) et en s'équipant de pads souples et parés de textile en surface. Ces pads sont d'ailleurs dotés, à leur périphérie, d'évents permettant d'ajuster la réponse des graves, l'un des atouts uniques de ce casque. Comme auparavant, sous chaque écouteur se trouve également un petit switch qui vous permettra d’ajuster à la volée la réponse en fréquence du casque dans les aigus. 3 positions sont proposées pour une restitution neutre, brillante ou mate. En somme, l'Euridiche allait déjà fort loin en matière de spatialisation et de graves comparés à ses homologues tout en proposant une expression typiquement électrostatique des médiums et des aigus. L'Euridice S offre aujourd'hui un niveau de restitution et de personnalisation de l'écoute tout simplement sans équivalent.
  • Type : push-pull ouvert
  • Réponse en fréquence : nc
  • Capacitance : 90 microF (avec le câble)
  • Impédance : 177 kOhms à 10 kHz (avec le câble)
  • Sensibilité : 97 dB / 100Vrms et 1 kHz
  • Pads : Cuir d’agneau lisse d’origine italienne et tissu. Les pads comportent des ports réglables pour ajuster la réponse des graves.
  • Câble : 2 mètres, finition coton et cuir, connectique Stax Pro, section composée de brins de cuivre - argent - bronze - laiton.
  • Accessoires : Mallette de transport en bois, paire de membranes en sus.
  • Garantie : 2 ans pour les membranes, 1 an pour les autres pièces
  • Poids : 500 gr
Avec l’Euridiche S, on retrouve bien sûr ce qui caractérise la magie des casques électrostatiques dans ses domaines de prédilection de la restitution : une rapidité fulgurante ne laissant aucun détail dans l'ombre, une aération hors pair, des timbres d’un naturel confondant, mais aussi, et c’est nouveau, de l’impact et de la profondeur dans les graves. L’Euridiche S descend très bas avec une énergie et une netteté qui n’ont rien à envier aux meilleurs planars-magnétiques du moment. Les impacts sont là, les mouvements d'air aussi. Il y a une raison à cela : la distance d'excursion de la membrane aux stators et le diamètre de la membrane. Mais là où l'Euridiche S ne peut être confondu avec aucun autre casque réside dans sa capacité à révéler la richesse tonale des instruments. Il s’offre en effet le luxe de convoyer dans ces fréquences basses si tortueuses, toute la complexité harmonique d’un orgue ou d’un jeu de violoncelle. Alors, des basses percussives et profondes, oui, mais pas sans distinction. Ce qui est de surcroît interpellant avec l’Euridiche S provient d’une capacité de résolution stupéfiante qui n’empiète jamais sur le naturel et la finesse des timbres. On entend absolument (et bien souvent, découvre) tous les détails d’une interprétation et d’une ambiance : les attaques, les inflexions, les nuances, un fichu spectateur qui tousse au fond de la salle et que l’on n'entendait pas avant. Le pouvoir de résolution est incroyable. Pour autant, la restitution n’est jamais cérébrale ou fatigante. Cela, c’est vraiment étonnant. On se délecte de tant de naturel au fil des heures. En matière d’image et de spatialisation, aucun instrument n’empiète sur l’autre même à fort régime ou tempo : masse orchestrale ou groupe de pop déchaîné, l’articulation est étonnante avec une distribution dans l’espace (étagement, largeur et profondeur) tout bonnement magique. Voilà, magique est le mot pour qualifier ce casque qui, certes, nécessite une mise en oeuvre particulière puisqu’il faudra impérativement le connecter à un énergizer (les fanas de casques électrostatiques se reconnaîtront). Sinon, Soltanus Acoustic propose un amplificateur permettant l'écoute de casques électrodynamiques et électrostatiques, aux performances sans égales sur le marché, le Mezzoforte Mark 2. Une bombe, lui aussi.
  • Sébastien B., membre du forum Tellement Nomade : "Dès les premières secondes, j'ai l'impression de me retrouver debout dans un espace énorme, une sorte de vide sidéral avec une grille invisible sous mes pieds. L'image est étrange mais à la hauteur du choc sonore : ÉNORME. On assiste quasiment à la performance artistique. Je pense que cela est dû en grande partie à la qualité des basses : l'aération et la descente dans les basses fréquences, comme des caissons bien réglés, permettent de restituer l'ambiance de la prise de son lorsqu'elle est naturelle et peu trafiquée."
  • Revue Head-fi

Articles vus récemment